Vous êtes ici: La communauté Travail

Le moine cistercien, en faisant profession de conversion de vie embrasse la pauvreté. Il cherche à partager la condition de Jésus à Nazareth en solidarité avec tous les hommes. Il gagne son pain par un travail rémunérateur et par les différents services de la vie commune. Dans le travail, le moine éprouve la réalité de sa condition humaine et aspirer à la croissance de toutes choses dans le Corps du Christ.

Concrètement, de quoi vit la communauté ? Compte tenu tant des changements intervenus dans l’économie et la société, que du nombre des frères en communauté, de leurs âges et de leurs capacités, une évolution progressive s’est effectuée : le monastère, implanté en zone rurale, a longtemps assuré sa subsistance par une exploitation agricole. Désormais les activités agricoles se résument à des vergers. Depuis 2001 un magasin monastique, doublé d’une librairie, a pris le relais pour écouler nos produits ainsi que ceux d’autres monastères.

« C’est alors qu’ils seront vraiment moines, s’ils vivent du travail de leurs mains » (RB 48).