Vous êtes ici: La communauté Lectio

Chaque jour, le moine consacre du temps à la lecture, puisant dans les écrits des Pères, des auteurs spirituels, et surtout dans la sainte Ecriture.

Cette « lectio divina » est la pratique monastique par excellence. Désintéressée, exempte de toute curiosité intellectuelle, elle est moins une préparation à l’oraison qu’une forme de l’oraison elle-même. Elle vise principalement à procurer au moine le bienfait d’un contact prolongé avec Dieu qui l’initie dès ici-bas à la vie bienheureuse.

Guidé par la tradition vivante de l’Eglise et éclairé par l’Esprit-Saint qui agit en son cœur, il goûte dans les pages de l’Ecriture la présence du Christ et de son mystère de salut. Attentif aux promesses et aux exigences divines, il écoute et donne sa réponse. La fréquentation assidue des textes sacrés l’imprégnera peu à peu des idées, des images et des termes mêmes de la Bible ; dès lors, un simple mot, une allusion fugitive dans un texte liturgique, éveilleront dans son cœur de multiples échos qui le nourriront.

La « lectio divina » n’exclut aucunement une étude plus technique, mais la recherche de Dieu seul devra toujours demeurer l’unique préoccupation du moine.

Voici deux livres qui peuvent vous guider pour faire l’expérience de la « lectio divina » :
Enzo Bianchi, Prier la Parole, (VM 15), Bellefontaine, 1991.
François Cassingena-Trévedy, Quand la Parole prend feu, (VM 36), Bellefontaine, 1996.