Vous êtes ici: Moine ? Un appel

Saint Bernard, comme les générations de moines qui l’ont précédé, se répétait fréquemment à lui-même cette question : « pourquoi es-tu venu ? ». Et saint Benoît, dans sa Règle, nous a laissé le critère fondamental de discernement pour la vie monastique : « on observera s’il cherche vraiment Dieu ». « La recherche, la recherche véritable, où tout l’être est engagé, non pas de quelque chose, mais de Quelqu’un : de Dieu ; voilà le tout du monachisme » (Louis Bouyer).
La vocation à la vie monastique suppose donc que ce quelqu’un, Dieu, s’est révélé à nous par une parole. « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis… » (Jn 15,16). Dieu nous a appelés. Répondre à la vocation monastique, c’est lui répondre.

« Antoine entra dans l’église. Il advint qu’on lut l’évangile et il entendit le Seigneur disant au riche : « Si tu veux être parfait, va, vends tout ce qui t’appartient et donne-le aux pauvres, et viens, suis-moi, tu auras un trésor dans les cieux. » Antoine, comme si la lecture avait été faite pour lui, sortit aussitôt de l’église… » (Extrait de la Vie d’Antoine par saint Athanase).

À lire : les récits de vocation dans la Bible ; la Vie d’Antoine par St Athanase ; le Prologue de la Règle de St Benoît…