Vous êtes ici: Moine ? Un mystère

De tout temps, le moine a été un sujet d’étonnement, voire de scandale. Et aujourd’hui encore, le moine reste une énigme au milieu de notre monde. Tout semble contribuer à rendre la vie monastique étrangère, voire anachronique : la vitesse, le marketing et la consommation, la dématérialisation des échanges et de la communication… Le moine cherche la paix du cœur, et à incarner sa réponse à l’appel de l’Evangile par la gratuité. Son travail, son loisir, c’est la prière.
« Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne repose pas en toi » écrivait saint Augustin au début de ses Confessions. Le mystère du moine rappellera peut-être à notre temps quelques-unes des valeurs essentielles que l’homme d’aujourd’hui risque d’oublier.

« Votre identité réside dans le service absolu et total du bien absolu qui est Dieu. Certes, le monde entier est en Dieu mais le monastère est, de manière particulière, la « maison de Dieu ». Le moine entre en relation avec tous et chacun par la prière, surmontant toutes les limites d’espace et de temps… Il devient réellement un frère universel, un messager de paix et d’amour. » (Jean Paul II, le 20 septembre 1980).

Des films à voir : « L’île » de Pavel Lounguine ; « Des hommes et des dieux » de Xavier Beauvois.